La conscience écologique et le développement durable dans les provinces du Kongo central et de Kinshasa Progrès et involutions

  • 15 July 2016
  • admin

UN PROJET DE RECHERCHE AU BUSTANI.
Parmi les projets que Pole Institute lance pour cette année 2016-2017, la recherche sur l’écologie et le développement durable dans la province du Kongo-central et dans la ville province de Kinshasa sera au cœur des préoccupations des chercheurs. Dans la mesure où cette préoccupation est portée par un membre du Bustani qui dirige actuellement le programme Justice, Paix et Sauvegarde de la création au sein de l’Eglise du Christ au Congo dans cette province , il est utile que Pole Institute se lance avec lui dans le développement et la promotion de la conscience écologique sur la base d’une vaste recherche conduite par les jeunes pour un état des lieux de la question et sur les perspectives à ouvrir dans l’éducation à la transformation sociale. On pourra aussi intéresser d’autres organisations qui travaillent sur la question environnementale dans cette région pour qu’elles s’associent à la recherche et contribuent à la réflexion sur les enjeux de l’écologie et du développement durable en RDC, dans la perspective d’innovation théorique et méthodologique dans l’éducation pour des actions nouvelles à engager au sein des populations .

Etat des lieux

Pour faire l’état des lieux de la question écologique et de la conscience qu’en ont les citoyens dans le Kongo central, il conviendra de sélectionner des jeunes dans les institutions de formation supérieure et universitaire et de les rassembler, les uns à Kimpese, les autres à Kinkole, pour des ateliers sur l’écologie et de le développement durable. L’ambition sera de leur donner une vision globale des recherches écologiques contemporaines et des enjeux de transformation sociale qui intéressent particulièrement la province du Kongo central et la ville-province de Kinshasa. On profitera de cette formation pour leur présenter tout ce que le programme Justice, Paix et Sauvegarde de la création dirigé par le pasteur Fidèle MuandaMikiama a déjà fait et de définir avec eux les méthodes et les outils d’une grande enquête sur les résultats des actions déjà menées.
L’enquête proprement dite
Les jeunes formés au cœur des ateliers de formation s’attacheront à demander en quels termes se posent la question écologique, dans quels domaines il est important de travailler pour une nouvelle conscience écologique et comment l’écologie est liée au développement durable aujourd’hui. L’enquête mènera à une réflexion approfondie sur les stratégies à mener et sur les actions concrètes et réalisables à lancer avec les jeunes dans la situation actuelle du Kongo central et de la ville-province de Kinshasa.
Les innovations stratégiques et méthodologiques
Le but de l’enquête étant de relancer la réflexion sur les liens entre l’écologie et le développement durable en RDC ainsi que de constituer des dynamiques d’action des jeunes, on veillera à chercher à penser les innovations éducatives pour des réalisations à forte impact écologique dans la population. Il s’agit non seulement de créer une conscience, mais de transformer des visions du monde qui ne sont pas aujourd’hui caractérisées par leur sensibiltésensibilité à la question écologique dans le processus de développement. Il s’agit, en fait, de penser et d’agir en même temps, avec des personnes éduquées dans cette perspective.
Le Bustani est appelé à s’engager dans cette formation à la réflexion et à l’action, fermement et vigoureusement.

Kä Mana

Commentaires

Portrait de fabien

merci pour ce travail.

Génial comme projet de recherche.

Dans l'ensemble, la promotion de la "conscience écologique" a des liens étroits avec les innovations stratégiques et m'thodologiques dans cette thématique. Le plus important serait de mieux cerner le concept de "Changement climatique", de savoir comment l'être humain constitue le premier impact sur ce changement climatique pour l'amener à avoir une conscience écologique et le lier au développement durable en ayant dans son esprit les conséquences du phénomène dans son milieu de vie (ici les zones ciblées par le projet de recherche). Ensuite viendra l'étape des vraies solutions urgentes préconisées qui seraient la,réduction de la consommation de l'énergie surtout d'origine ligneuse couplée avec la promotion de l'agriculture familiale dans les aspects agroforesteries et protection des écosystèmes forestiers qui sont des seraient des solutions idoines. Les innovations stratégiques et méthodologiques seraient à fiare porter par les jeunes générations en inscrivant dans les programmes d'enseignement les pratiques du REDD+ ainsi que les propositions issues de la conférence du COP 21; en les adaptant au contexte de politique environnementale nationale et locale.  

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.