femme gagne-petit

Dans le cadre de la commémoration du mois de la femme, et dans le but d’honorer son engagement de promouvoir l’empowement de la femme, comme à l’accoutumé, le programme genre de Pole Institute, a entamé le mercredi 01 mars 2017, une série d’activités avec des groupes des femmes accompagnées, ces femmes gagne-petit vendeuses au bord de rues de la ville de Goma.
Le travail du programme Genre de Pole Institute avec les femmes, et les femmes gagne-petit en particulier a pour objectif principal d’autonomiser ces dernières par leur empowerment. Il s’agit de les accompagner afin qu’elles améliorent leur situation personnelle grâce à la solidarité entre elles afin de faire face à la pauvreté féminine ensemble. Il s’agit également de favoriser la confiance et cohésion entre elles, en soi faible, à travers la constitution des groupes et ainsi contribue à la paix dans leur milieu et en RDC.
L’est de la RDC est le théâtre de multiples guerres depuis plus de deux décennies maintenant. De la guerre tribale de 1993 dans le Masisi et le Rutshuru à la guerre de libération de l’AFDEL en 1996, ou du RCD en 1998 ; de la rébellion du CDRP en 2003 en passant par le Mai-Mai Mudundu 40 au Sud-Kivu la même année ; de l’autodéfense ethnique des différent groups armés (Mai-Mai, Nyatura, M23) aux groupes armés étrangères (FDRL, ADF-NALU) tous ces affrontements ont occasionné de déplacements massifs des populations, externes et internes, notamment vers de milieux urbains plus « sécurisés ». Les campagnes se trouvent alors vidés de leurs habitants à cause de l’insécurité, pour créer des cités sauvages à l'intérieur des villes.

 Le dialogue est incontestablement l’élément central et le plus important dans la gestion des relations de couple. Il est la voie de libération de la parole pour exprimer ses idées, sa pensée. Son déficit peut rendre infructueux tout contact et toute discussion entre les personnes et particulièrement dans le couple.